Les belles infidèles.

1694_bandiera-italiana

Cliccate sulla bandiera per la versione italiana.

 

Je crois que ceci est le premier post en français, et ça faisait longtemps que je devais l’écrire, car je me rends compte de que, même si le titre du blog est clair pour la plupart d’entre vous, je dois quand même en parler un peu. Les belles infidèles vont donc être le sujet de cet article.

Comme vous savez, la traduction n’est pas une science exacte. Au contraire, comme j’ai déjà dit plusieurs fois dans des autres articles, des différents traducteurs auront des résultats différents pour le même texte, ainsi que le même traducteur ne traduira pas deux fois de la même façon un même texte.

Ça se passe car la traduction est un métier qui dépend de beaucoup de facteurs. Par exemple, on peut considérer le moment où la traduction a lieu, le(s) destinataire(s), les requêtes du client, l’idéologie du traducteur et, pourquoi pas, ses connaissances au moment de la traduction. J’ai parlé d’idéologie, et je l’ai fait d’une façon consciente. On sait que le traducteur devrait être invisible, et qu’il ne devrait jamais ajouter ses opinions dans le texte qu’il traduit. Quand même, ce n’est pas possible, car chaque choix de mots est dictée par les idées du traducteur, volontairement ou pas. Des fois, en effet, le traducteur n’est pas du tout innocent, il apporte des modifications à l’original, et il le fait avec un objectif clair. C’est justement le comportement des traductrices féministes comme celles de l’école canadienne. Elles affirment, par exemple, que ce n’est pas juste d’utiliser des mots masculins quand on veut parler d’un group de personnes qui inclus des hommes et femmes. Sans connaître ces théories, une bonne copine à moi pensait la même chose. Je me souviens de que, quand elle était en train d’étudier pour ses examens, elle corrigeait toujours ses livres en écrivant un féminin neutre où le livre présentait le masculin neutre.

En effet, plein de monde se demande pourquoi nous utilisons le masculin neutre quand on parle des hommes et des femmes ensemble, même si, parfois, les femmes sont une majorité. De toute façon, non tous les langues fonctionnent comme ça : tandis que les langues romanes ont cette caractéristique, l’anglais est un peu différent et préfère une neutralité plus réelle. Je me souviens de que, au principe, quand je sortais avec mon ancien copain (il est Anglais), il parlait avec sa mère et il disait toujours « I was with a friend », sans préciser s’il s’agissait d’un ami ou d’une amie, tandis qu’en italien (mais aussi en français, espagnol et d’autres langues) on ne peut pas laisser la doute.

Bon, comme je disais, les traductions (et les traducteurs) ne sont jamais innocentes, mais il y a des cas où cette partialité est encore plus évidente. Les belles infidèles sont un exemple très connu par les traducteurs, car il s’agit de textes volontairement modifiés par les traducteurs. On est dans le XVII siècle, et il s’agit de traductions qui, pour respecter les goûts et la culture de l’époque, finissent par être des textes vraiment beaux, mais qui n’ont rien à faire avec l’original. Le créateur de cette tradition est le traducteur français Perrot Nicolas d’Ablancourt , mais on doit le nom de « belles infidèles » à  Gilles Ménage qui, en décrivant ces textes, affirmât : « Elles me rappellent une femme que j’ai beaucoup aimé à Tours, et qui était belle mais infidèle. »

Au principe, je voulais titrer ce blog Traduttrice, traditrice, en jouant avec la très connue expression traduttore, traditore. Mais, en cherchant ce titre en Google, j’ai vu que beaucoup de monde l’utilisait déjà. Donc, j’ai pensé que je voulait un double entendre plus original. Quand, en demandant l’opinion de mon ami sur le choix, il m’a répondu : « YES ! I love it ! », j’ai compris que j’avais trouvé mon titre parfait. Donc, voilà l’origine de l’expression « belle infidèle », et aussi la raison pour laquelle elle est devenue le titre de mon blog.

Leave a comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: